3 erreurs à éviter dans les plans de ferraillage

“Le seul homme à ne jamais faire d’erreur est celui qui ne fait jamais rien” – Theodore ROOSEVELT

Avez-vous entendu cette phrase? Êtes-vous d’accord? Comment réagissez-vous aux erreurs commises par vous ou vos collègues ? Avez-vous une façon d’éviter des erreurs les plus courantes ?

Au début, quand on a commencé à travailler sur des plans de ferraillage, chez Kreyo on pensait qu’il n’était pas possible de se tromper, si on était concentrés et précis dans notre travail. Mais il s’est avéré que ce n’était pas le cas. Pourquoi? Eh bien, tout simplement parce que «Le seul homme à ne jamais faire d’erreur est celui qui ne fait jamais rien» ! Mais qu’est qu’on doit faire de nos erreurs? Les ignorer et continuer à travailler de la même manière? Absolument pas! Cela va non seulement affecter nos clients, mais aussi  notre réputation de bureau de dessins !

C’est pourquoi, afin de garantir que nos clients recevront toujours des dessins de la plus haute qualité, chez Kreyo on a pris le temps de faire une brève analyse des erreurs qu’on avait commis le plus souvent lors de notre travail. Ensuite, on a rédigé de brèves recommandations comment éviter ces erreurs, afin qu’on puisse garantir la correcte exécution de plans de ferraillage.

Voici les erreurs et comment les éviter :


Erreur 1 : Il manque des séparateurs de entre les lits du ferraillage dans la dalle ou dans les murs

Il arrive souvent que dans les données d’entrée manquent d’information sur le ferraillage des dispositions constructive. Ceci est normal car le dessinateur qui doit faire le plan de ferraillage, doit bien connaître ce type de ferraillage. Cependant, dans la vitesse, on peut oublier de mettre en place soit les chaises dans les dalles, soit les épingles dans les murs. Par conséquent, le dessin est souvent bloqué par le contrôle externe.  Cela peut amener des retards sur le chantier et le plan de ferraillage doit être corrigé par le bureau de dessin.


Comment éviter cela ?

Chez Kreyo, on a une courte liste d’éléments inclus dans les plans de ferraillage qu’on vérifie toujours avant de terminer le dessin. Cette liste contient tous les types de ferraillage constructifs. De cette façon on s’assure que même dans une situation dynamique, on ne va rien oublier.


Erreur 2 : Nombre incorrect de barres dans les éléments répétitifs en béton armé

Quand on travaille sur des plans de ferraillage d’éléments préfabriqués en béton armé, souvent certains éléments sont plus nombreux, soit on a 5,6 voire 50 éléments au lieu d’un seul. Ceci est normal car on cherche la répétabilité des éléments afin d’optimiser la structure. Toutefois dans le plan de ferraillage on représente un seul élément préfabriqué de chaque type. Et si on oublie de noter que cet élément est de pièces, au final sur le chantier il y aura par exemple une seule barre de 12m au lieu de 50 barres de 12m. Bien sûr en cas d’une telle erreur le bureau de dessin doit corriger le plan de ferraillage et de revérifier tous les éléments.

Comment éviter cela ?

La manière la plus simple est de faire un contrôle intermédiaire après avoir dessiner le plan de ferraillage de chaque élément individuel. De cette manière on est sûr que même si on est pressé par le planning on ne va rien oublier et on va réduire le temps de communication pour de futures corrections.


Erreur 3 : Tout n’est pas visible sur .pdf

 Une fois que nous avons tout fait de la meilleure façon possible, que tout est vérifié et qu’on est sûr de ne pas avoir d’erreurs techniques dans notre plan de ferraillage, il est très désagréable d’avoir un retour de l’ingénieur de contrôle indiquant que quelque chose ne se voit pas correctement dans notre dessin. Soit une partie du plan est coupée, soit dans la nomenclature il manque un repère de  barre. Parfois, dans notre désir d’envoyer les dessins à temps, on a tendance à ignorer la vérification la plus simple de toutes – jeter un dernier coup d’œil à notre dessin avant de l’envoyer. En conséquence, le bureau de dessin doit prendre plus de temps pour corriger le dessin mal préparé.

Comment éviter cela ?

Vérifiez toujours le fichier .pdf avant d’envoyer. Si vous pensez que vous ne verrez pas tout sur .pdf, imprimez le dessin – non seulement vous remarquerez s’il n’y a pas de parties coupées des différents éléments, mais vous pourrez également juger visuellement si ce que vous avez fait est bien et facile à lire.

Chez Kreyo, on suit ces trois recommandations dans la préparation de chaque plan de ferraillage. C’est ainsi qu’on garantit que nos plans sont précis, dans les délais prévus et faciles à exécuter sur chantier.

Si pour vous il est important que vos plans de ferraillage soient corrects, faits selon le planning du projet et facilement lisible pour les gens sur chantier, contactez-nous pour qu’on puisse discuter avec vous quelle est votre situation et comment on peut vous aider.

Vous pouvez consulter certains de nos projets ici : https://kreyo.bg/projets-fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.